Cliquez sur la recette pour découvrir et commander les produits de la gamme.


Gare aux molécules toxiques!

Conservateurs, filtres solaires, antibactériens... Trop de molécules toxiques s'invitent dans nos produits d'hygiène et de beauté.

Alors qu'on ne s'est jamais autant occupé du contenu de nos assiettes, nous sommes beaucoup moins attentifs aux effets indésirables des cosmétiques sur notre santé. Pourtant, les laboratoires y incorporent de nombreux composants chimiques : conservateurs, antioxydants, émollients, filtres solaires, etc., aux effets encore mal maîtrisés. Or, la quantités de ces produits que nous appliquons sur la peau au cours de notre vie sont loin d'être négligeable. Si l'on additionne le nombre de cosmétiques qu'une femme peut utiliser dans une journée, du lait de toilette au mascara en passant par la crème hydratante, le rouge à lèvres, le gel douche, la laque, le shampooing ou le fond de teint, on arrive souvent à plus de dix produits... qui contiennent plusieurs centaines de substances chimiques! Et les hommes ne sont pas en reste.

C'est pourquoi, j'ai décidé de travailler avec les produits de "L'atelier des DELICES" certifié ECOCERT* et label COSMEBIO**.

Je vais donc par un tableau vous expliquer la différence entre un produit cosmétique conventionnel et un produit cosmétique biologique.

Famille d’ingrédients Cosmétique conventionnel Cosmétique biologique

Phase aqueuse

Eau

De l’eau obtenue par divers procédés selon l’industrie (stérilisée par exemple) ou de l’eau potable Eau de qualité obtenue par des procédés respectueux de l’environnement, eaux florales, extraits de plantes, hydrolats (eau distillée des plantes), infusions

Phase huileuse

Émollient

Huile de silicone (Diméthicone, Cyclométhicone, particulièrement nocifs pour l’environnement), huile et cire d’origine minérale (Paraffine obtenue du raffinage du pétrole), Squalane synthétique, Glycérine synthétique, vaseline provenant du raffinage des pétroles Huile végétale (avocat, jojoba riches en vitamines), huiles végétales non desséchantes (huile d’amande), beurre végétal (karité, cacao), squalane d’olive, glycérine végétale, macérât végétaux huileux (macérât de camomille)Gum Xanthan (acacia)
Émulsifiants Dérivé de PEG (Peg-120), lécithine, borate de sodium, OCTOXYNOL-9 Cire d’abeille, cire de carnauba, cire liquide (jojoba), dérivés de maïs et d’huile de coco, lécithine végétale
Tensioactifs Dérivé de sulfate, quaternium Dérivés de matières renouvelables et végétales et de sucre tels que l’huile de coco, le glucose, l’amidon

Additifs

(colorants,

fragance)

Colorant synthétique, parfum synthétique, présence accrue d’allergènes Colorant d’origine végétale (betterave, bêta-carotène), huile essentielle, extraits végétaux, senteur naturelle de fruit ou de fleur
Conservateurs Synthétiques : paraben, phénoxyéthanol, 2-BROMO-2-NITROPROPANE-1,3-DIOL, FORMALDEHYDE, Triclosan

Quelques conservateurs synthétiques doux (déhydroacétate de Sodium

acide benzoïque, acide salicylique) et d’autres naturels (certaines huiles essentielles, acide citrique)

 

Vous remarquerez que dans un produit Bio on retrouve des principes actifs naturels dans toute la composition du produit et peu dans un cosmétique conventionnel. 

 

Les principes actifs  sont les ingrédients qui sont responsables de l’efficacité du produit. La majorité des agents contre le vieillissement de la peau se trouvent dans les huiles végétales, essentielles et les extraits de plantes qui sont les ingrédients de base dans la fabrication des cosmétiques certifiés biologiques.

L’industrie conventionnelle en utilise peu et comme nous avons vu ces ingrédients sont issus d’une agriculture chimique. Par contre, on y trouve des principes actifs comme des extraits de placenta, des extraits embryonnaires, du caviar, des sous-produits de l’abattoir et des ingrédients issus de la pétrochimie et, lorsqu’ils sont issus de plantes, les ingrédients sont extraits par des procédés chimiques, leur pourcentage est alors infime et constitue le « cheval de bataille » de l’immense publicité qui va accompagner la mise en marché du produit.

Les produits classiques utilisent peu de beurres et d’huiles végétales en raison de leur coût élevé, ils utilisent plutôt des huiles et des graisses animales comme la stéarine extraite des graisses de mouton et de bœuf, le saindoux ou la graisse de porc, la lécithine extraite du cerveau des animaux, on extrait aussi des huiles des muscles et des glandes génitales des tortues, du foie du requin (le cosbiol), des sinus du cachalot (le spermaceti). On utilise également des excipients d’origine minérale provenant du raffinage du pétrole brut (la vaseline, la paraffine qui bouche les pores de la peau et provoque des irritations cutanées en plus de figurer sur la liste de la Food and Drug Administration comme des produits suspectés d’être cancérigènes!) et de la glycérine d’origine animale et minérale (pétrole). Ces excipients ne sont pas utilisés pour leurs propriétés cosmétologiques puisqu’ils en sont exempts (bien au contraire, ils sont plutôt dommageables), mais plutôt pour leur prix dérisoire. Dans cette industrie,  il n’y a pas de rapport directement proportionnel entre le prix et l’efficacitéDans les produits certifiés biologiques, tous ses produits sont interdits et remplacés par les huiles végétales (de jojoba, d’argan, de karité, d’olive, d’abricot).

 

Si l’industrie conventionnelle dépense des milliards de dollars en publicité et en battage médiatique pour convaincre la clientèle, l’industrie des cosmétiques certifiés biologiques, comme toute la vague du développement durable est surtout une prise de conscience .

J'espère donc que mon petit cours de cosmétologie vous aura éclairé sur la composition d'un produit, sur la raison de son prix, sur la façon de le promouvoir.

 

Dernière chose : vous ne trouverez les produits de "L'atelier des DELICES" que chez des professionnelles de l'esthétique  : instituts, esthéticienne à domicile.

N'hésitez pas à laisser vos commentaires, à me dire ce que vous en pensez....

 

* ECOCERT est un organisme certificateur d'état français sous le contrôle du Ministère de l'Agriculture et de l'Industrie  certifiant que le produit est naturel : sans pétrochimie nocif pour la santé et l'environnement.

** Charte COSMEBIO : Haute concentration de végétaux bio

0 commentaires